Rechercher

Sénégal : le Train Express Régional coûte-t-il 568 milliards de francs CFA ?

Le ministre en charge du Développement du réseau ferroviaire soutient que le coût du train devant relier Dakar à son nouvel aéroport a coûté 568 milliards de francs. Qu’en est-il ?


Le ministre sénégalais chargé du Développement du Réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, a déclaré que le coût du Train Express Régional (TER) devant relier Dakar à son nouvel aéroport est de 568 milliards de FCFA hors taxes.


Il répondait au député Ousmane Sonko qui a récemment affirmé que le coût global du Train TER est de 1.200 milliards de francs, contrairement aux 568 milliards FCFA annoncés par le gouvernement.


Quel est le coût réel de cette infrastructure ? Africa Check a examiné la déclaration du ministre.

Sur quoi s’est basé le ministre ?


Abdou Ndéné Sall a précisé à la Radio Futurs Médias (RFM) que le TER a été décomposé en deux lots.


«Le lot 1 c’est Dakar-Diamniadio et le lot 2 Diamniadio- Aéroport International Blaise Diagne (AIBD). C’est le lot 1 qui coûte en hors taxe 568 milliards de francs CFA. Sonko lui parle de 800 milliards FCFA. Mais c’est la même chose. C’est 568 milliards FCFA en hors taxes, hors douane. Si on ajoute les taxes c’est-à-dire 134 milliards FCFA de taxes, nous sommes en TTC sur le lot 1 à 702 milliards FCFA», a-t-il expliqué.


« Le premier tronçon fait un peu plus de 800 milliards »


Lors d’une séance plénière à l’Assemblée nationale, M. Sonko avait mis en doute le montant avancé par le gouvernement sur le coût du TER.

Contacté dans le cadre de l’émission Arrêt sur Info, M. Sonko a affirmé qu’il s’est fondé en partie sur les montants des différents marchés et sur une projection qu’il a effectuée en prenant en compte les taux de remboursement des emprunts.

«Tous les contrats actuellement signés ne concernent que le premier tronçon de Dakar à Diamniadio. Et ce premier tronçon fait un peu plus de 800 milliards FCFA», a déclaré le député.

«Sur le site du ministère des Infrastructures, on met un montant de 568 milliards FCFA. Il est aussi dit que le TER est financé par l’Etat du Sénégal à hauteur de 110 milliards FCFA. Et le reste, ce sont des emprunts. Ca fait un service de la dette de 26 milliards FCFA par année sur 25 ans. 26 milliards FCFA par année sur 25 ans c’est quasiment 800 milliards FCFA hors taxes. Si vous calculez les intérêts et la TVA vous êtes quasiment à 800 milliards FCFA », a-t-il expliqué.

«Vous y ajoutez également le coût des impenses (indemnisations des personnes impactées par le projet), parce que pour les impenses, ils ont provisionné 42 milliards FCFA (…). Tout cet ensemble-là va atteindre quasiment 1.000 milliards FCFA », a-t-il conclu.

Que dit la Direction centrale des marchés publics ?

Africa Check a d’abord contacté l’Agence nationale pour la promotion des investissements et des grands travaux (APIX) qui s’occupe du projet.


Le service de communication de l’APIX a promis de nous mettre en relation avec un responsable, mais nos nombreuses relances n’ont rien donné.

Nous nous sommes alors tournés vers la Direction centrale des marchés publics (DCMP), qui publie périodiquement sur son site Internet les marchés publics attribués.

On peut y constater que les marchés attribués dans le cadre du TER sont de différents types. Il s’agit essentiellement des travaux, des fournitures et des prestations intellectuelles.

lire article africacheck

2 vues0 commentaire
WhatsApp Image 2020-09-15 at 21.22.30.jp

LSD Senegal 

Fatick : Rue Walpar Ndiaye, BP :  279, Escale | Fatick, Senegal
Téléphone /fax: +221 33 949 16 18 | +221 33 957 20 34
Email: lsyndev@aol.com  

Mbour : Saly  Carrefour, Croisement MEDSEF | Saly Portudal, Senegal Téléphone /fax: +221 33 957 20 34
Email: lsyndev@aol.com

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

© 2020 LSD tous droits réservés avec le soutien de OSIWA - Design MJN