Rechercher

Audience publique : Bargny rejette le projet d’usine de sidérurgie de Tosyali

Dernière mise à jour : 15 juil.



Les populations de Bargny ne veulent pas entendre parler d’installation d’une usine de sidérurgie dans leur localité. Invitées à prendre part à l’audience publique, par l’autorité administrative, le jeudi 09 décembre 2021, les populations ont dit non au projet de Tosyali Holding Sénégal.

L’Audience publique de validation du projet d’usine sidérurgique de Tosyali Holding Senegal s’est tenue le jeudi 09 décembre à Bargny sous la houlette du maire de la commune Monsieur Abou Seck s’est terminée en queue de poisson. La cause ? La communauté avec en première ligne, les femmes transformatrices de poissons du site de Khelcom, ont investi la salle de réunion du complexe culturel El hadji Ndiouga pour dire non aux représentants de Tosyali Holding Sénégal, de l’APIX et du ministère de l’environnement venus pour la circonstance.


Elles ont manifesté leur opposition juste après la présentation de l’étude d’impact environnementale du projet. Des slogans hostiles aux représentants de Tosyali et de l’APIX, avec comme refrain « Non à Tosyali ! », « Bargny ne veut pas » ont empêché les échanges qui devraient suivre la présentation du projet. Les appels au calme du maire de la Commune ne serviront à rien, face à la détermination des populations. Très en colère, la présidente des femmes transformatrices Madame Fatou Samba explique : « Bargny est déjà acculé de tout part par des projets qui ne font que dégrader notre environnement et nous privent de notre droit à vivre dans un environnement sain.


Dans la présentation de leur étude d’impact environnemental et social on nous a déjà démontré la raison pour laquelle cette usine ne peut pas être implantée à Bargny.


Car le zone tampon entre l’usine et les lieux d’habitations est de moins de 400m alors qu’elle doit au moins être de 500m. Entre le site et le quartier de Missira Diamalaye il y a moins de 200 m. Nous avons déjà été bernés durant l’implantation de la centrale à charbon de Sendou il est hors de question que la situation se répète. Bargny dit non à Tosyali ! ».Abondant dans le même sens, Monsieur Fadel Wade du Réseau des Associations pour la Protection de l’Environnement et de la Nature (RAPEN) d’ajouter : « l’urgence pour la communauté de Bargny est de trouver des sites afin de recaser les personnes impactées par l’érosion côtière. Mais aussi trouver des mesures d’atténuation et d’adaptation contre le changement climatique et non d’implanter une usine qui va contribuer à la pollution de l’environnement ».


Le directeur de cabinet du maire de la ville Monsieur Mandiaye Ndoye quant à lui, s’est rangé du côté de la population et déclare : « Le message est clair pour tout le monde : Bargny ne veut pas de ce projet et il en sera ainsi".


Pour rappel la société Tosyali Iron and Steel Sénégal S.A est spécialisée dans la production de fer et assimilés. Elle envisage de mettre en œuvre dans la zone de Sendou un projet consistant à construire et à exploiter une unité industrielle de sidérurgie.


3 vues0 commentaire